Retraduction et paratexte : Les retraductions interlinguales des Misérables dans l’Empire ottoman et leurs retraductions intralinguales dans la Turquie moderne

Umut Can Gökduman, Ayşe Banu Karadağ

Abstract


L’objectif de cet article est d’analyser les retraductions interlinguales et intralinguales de l’œuvre Les Misérables (Sefiller en turc) en Turquie. En ce qui concerne les retraductions interlinguales durant l’Empire ottoman et leurs retraductions intralinguales dans la Turquie moderne, l’accent est mis sur les différents motifs de la retraduction. Pour ce faire nous recourons aux paratextes des retraductions en question. Cet article se veut explorer les empreintes des acteurs littéraires dans la publication de cette œuvre qui entre sur le territoire turc en 1862, année de sa publication en France. Depuis, ce roman a été retraduit plusieurs fois, devenant l’un des ouvrages les plus retraduits en Turquie. Étant donné que l’ouvrage connaît différents concepts traductologiques tels que les retraductions interlinguales et intralinguales, ces concepts traductologiques sont étudiés dans ce travail tout en accordant de l’importance à des acteurs comme le traducteur, le propriétaire de la maison d’édition et les critiques. En cherchant le « pourquoi » de la retraduction des Misérables en Turquie, dans cet article, différentes retraductions ainsi que les raisons de leurs existences dans le contexte turc sont mises en avant par le biais des paratextes afin de dresser le panorama des retraductions interlinguales et intralinguales du chef-d’œuvre de Hugo.

 


Keywords


Les Misérables; Sefiller; retraduction interlinguale; retraduction intralinguale; paratexte

Full Text: PDF

Moderna språk - Institutionen för moderna språk - Box 636 - SE-751 26 UPPSALA
ISSN: 2000-3560