Paniers à salade. Itinéraire en pays modianesque

Carla Killander Cariboni

Abstract


Since its first appearance in the novel La Place de l’étoile (1968), the motif of the police van (panier à salade) has never stopped showing up in Modiano’s works. This article focusses on the scene with the police van in seven novels, in order to show its obsessional character. The analysis shows that the police van appears in a scenario which the reader recognizes from one novel to another, despite some slight differences. In its most recurrent form, the scenario develops as follows: a character who has been stopped by the police can’t prove his/her identity and is transported to the police station in a van. The analysis also shows that this vehicle is emblematic of the past, which is the very substance of Modiano’s novels: on the one hand the collective past (the persecutions of the Jews during the German occupation of France) and on the other the individual past (a loveless relationship between the homodiegetic narrator and mostly his father, during the sixties). This article suggests that the very particular re-writing process at work in Modiano’s novels, where the same motifs, places and kinds of character reappear from one novel to another, creating a strong impression of autobiographical authenticity, presupposes a specific kind of reader, who reads more than one single novel and who needs to re-read.

Depuis sa première apparition dans La Place de l’étoile (1968), le motif du panier à salade n’a cessé de réapparaître dans les récits de Modiano. Cet article se concentre sur la scène du panier à salade dans sept récits, afin de montrer son caractère obsessionnel. L’analyse montre que le panier à salade surgit dans un scénario que le lecteur reconnaît au fil de ses lectures, en dépit de quelques différences mineures d’un récit à l’autre. Dans sa forme la plus récurrente, le scénario se déroule de la manière suivante : un personnage qui a été arrêté par la police pour un contrôle ne peut prouver son identité et se voit transporté à la station de police dans un panier à salade. L’analyse montre également que ce véhicule est emblématique du passé, qui est la substance même des récits de Modiano : à la fois le passé collectif (les persécutions des Juifs pendant l’Occupation de la France) et le passé individuel (une relation aride entre le narrateur homodiégétique et son père, dans les années 1960). L’article suggère que le processus de réécriture à l’œuvre dans les récits de Modiano, où les mêmes motifs, lieux et types de personnages réapparaissent d’un récit à l’autre, créant une forte impression d’authenticité d’autobiographique, présuppose un type particulier de lecteur, qui ne s’arrête pas au seuil d’un seul récit et qui relit.

 


Keywords


Modiano, police van, homodiegetic narrator, re-writing, Occupation, autobiography. Mots-clés : Modiano, panier à salade, narrateur homodiégétique, réécriture, Occupation, autobiographie.

Full Text: PDF

Moderna språk - Institutionen för moderna språk - Box 636 - SE-751 26 UPPSALA
ISSN: 2000-3560