Trahison, hypocrisie et violence – la représentation de la masculinité musulmane dans Kiffe kiffe demain de Faïza Guène

Mattias Aronsson

Abstract


Cet article porte sur la représentation de la masculinité dans Kiffe kiffe demain, le premier roman de Faïza Guène. La base théorique de l’étude est la branche des Gender Studies où l’on se concentre spécifiquement sur la construction de la masculinité (un domaine généralement appelé Men’s Studies ou Masculinity Studies en anglais).

La narratrice Doria et les autres personnages principaux de Kiffe kiffe demain habitent la banlieue parisienne et ils sont tous issus de l’immigration maghrébine. Par conséquent, nous nous intéressons plus particulièrement à la masculinité au sein de la communauté musulmane – telle qu’elle est décrite dans le roman.

Nous nous demandons si les personnages du sexe masculin sont porteurs d’une « masculinité islamiste » (au singulier) ou si on peut, au contraire, distinguer des identités masculines (au pluriel) plus complexes et hétérogènes. Notre étude indique que la masculinité islamiste est, en effet, très présente dans l’univers diégétique du roman, car la représentation de la communauté maghrébine y est assez problématique. Plusieurs personnages masculins de cette sous-culture sont même des caricatures d’hommes autoritaires et cruels.

Nous avons identifié trois aspects majeurs de la masculinité dans Kiffe kiffe demain : la trahison, l’hypocrisie et la violence – thèmes que nous jugeons intimement liés aux personnages masculins étudiés.


Full Text: PDF

Moderna språk - Institutionen för moderna språk - Box 636 - SE-751 26 UPPSALA
ISSN: 2000-3560